CSINAECOTECH & e-CSINATECH (CHINA-CSINATECH'cn)

CHINA-CSINATECH4.02025

-CQFC/CQFD- "...du dérocteur Chinois et pas autrement..."

...l'équipement ripper intégral appelé aussi "arm-ripper" et comprenant l'outil de déroctage comme son balancier et sa flèche spécifiques est un produit de conception Chinoise et sous de multiples brevets Chinois. Qu'il soit en cinématique "classique" avec dent de ripper "standard" ou qu'il soit en cinématique spécifique avec ripper spécial il demeure de développement Chinois. Cet équipement sans équivalence mondiale par ses performances exceptionnelles commence à s'imposer hors de Chine grâce aux fabricants leaders dont SANY, XCMG et LIUGONG pour ne citer qu'eux, alors si vous le rencontrez en montage sur des pelles étrangères il est toujours Chinois!. Mais il faut le savoir un fabricant Européen pour seul exemple et pour un montage sur ses pelles achète l'équipement complet auprès...

...d'un équipementier donc Chinois soit par l'intermédiaire de son importateur de ses pelles en Chine et rien ne l'interdit de l'estampiller à son seul nom -les Chinois autorisent la pratique-. En fait vouloir faire croire que cet outil de déroctage provient du centre de R&D donc du même exemple de ce fabricant Européen de pelles sur chenilles est faux et surtout à quelque part "malhonnête", en revanche et avec accord de l'équipementier Chinois concerné ledit équipement peut être fabriqué en sous-traitance mais sous son seul contrôle sur d'éventuelles modifications et après validation. Au final à quoi sert de vouloir "cacher" l'estampillage d'origine? (pour certains on a compris!)...

cirthemcirttech cirttechyoutube csinatech4.02025 armripper armripper cirthem4.02025

Photos: en couverture pelle LIUGONG avec équipement intégral CHANGAN et ci-dessus SANY avec équipement intégral KAIYUAN ici chez le client Yichang Yonghong.

cirthem4.02025 cirthem cirthemcirttech phc.centerblog.net cirttechyoutube csinatech4.02025
cirthem cirthemcsinatech

Lien: CIRTHEM.com

#liugong

Photo de couverture.

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article